We're all waiting for something

13 juin 2008

Enfin...

J'assume, d'avoir deux mondes, j'assume... Ouais. C'est à voir ça. Mais comme je l'ai dit en d'autres lieux, en d'autres temps (ou presque), j'ai comme une envie de bloguer, là, maintenant, de suite. Alors ce blog je ne sais toujours pas trop quoi en faire, ce qu'il deviendra etc. sauf qu'il est là, prêt à l'usage, et que pour ce genre de petites crises de je-veux-faire-genre-que-des-gens-me-lisent, il est juste parfait.

Maintenant, y'a un autre problème (ouais, encore) c'est le truc bête, qui m'arrive pas souvent : qu'est ce que je vais bien raconter ? Bon en même temps, avant que je décide de m'y mettre et de faire venir tout ma gloire céleste (KOF KOF KOF, désolée, angine) par ici, je peux faire mumuse étant donné que niveau lecteur c'est encore pire que niveau écriture : moi, moi, et moi. D'où est-ce qu'on irait chercher que je suis une fille narcissique ? Franchement...

Posté par Alexie à 19:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


13 mars 2008

Gauchère...

Comme je l'ai déjà signalé, je suis une gauchère contrariée. Ce qui signifie qu'étant petite, alors que je savais d'ores et déjà écrire de la main gauche (tout comme je savais déjà lire, au passage -_-') on m'a fait dessiner des boucles avec la main droite. J'en remercie encore aujourd'hui l'institutrice que j'avais en maternelle, mon écriture n'étant que le second des trois traumatismes majeurs qu'elle m'a refilés.  D'ailleurs, très heureusement pour elle, Grande Chef n'a appris ces traumatismes que beaucoup plus tard. Tant que j'y suis, avant de reprendre le fil de mon idée, je vais vous expliquer ces traumatismes, foutus pour foutus hein :

1) Avoir à jouer avec des perles et des puzzles à la cons alors que mes copains à moi avaient un an de plus, quelques centimètres de moins que moi. Peut-être parce que, ce qui a été reconnu a posteriori, "Oui, Alexie était mature pour sauter dès la maternelle une, voire deux classes, ce fut une erreur de ma part. D'autant plus qu'elle avait déjà d'excellentes bases en lecture.". Je me suis retrouvée, enfin, avec mes amis, au CP après avoir testé de nombreuses méthodes (comme aller en, grande section le matin et faire des exercices de grande-section en maternelle l'après-midi, on a toujours pas compris le concept) et le CP donc c'est bien quand on sait déjà lire. Par contre... La droite, la gauche et les maths... Euh. Késako ? Comme quoi tout s'explique par des traumatismes enfantins !

2.) Expliqué avant quoi.

3.) Passer une récréation entière devant un miroir. Non pas par narcissisme, loin de là, mais parce que je n'arrivais pas à boutonner mon manteau. Auparavant j'avais eu des manteau à fermeture inversée (le truc compliqué mais que j'arrivais à faire à la perfection) et puis là, avec un joli manteau bleu mais peut-être trop simple pour moi, bah non. Donc privée de récréation. De là vient sûrement ma haine envers les miroirs et un esprit enclin à tout compliquer.

Mes bons souvenirs des premières années d'école sont tous liés aux remplaçantes... Et des années après j'ai compris pourquoi l'a-do-ra-ble fillette que j'étais fut la seule à ne pas pleurer lors de l'annonce de la mort de sa première maîtresse. Dont j'ai pour le coup oublié le nom. Pas bien ! (De pleurer ou d'oublier ? au choix, plusieurs réponses possibles)

Pour le coup je vous fais ça en deux articles, je suis d'humeur généreuse ET ... Bah mince. Et quoi ? Quand on épargne les gens... Ah, c'est la deuxième fois ! Sur le bout de la langue il est ce mot. Là j'ai l'air bête, la bouche ouverte afin de l'aider à sortir. MAGNANIME ! Sauf que c'est pas celui là.
Hem hem.
Je me sens d'humeur généreuse et indulgente (merci le dico des synonymes en ligne).
Voilà.

NON ! C'était CLEMENTE !!!! Merci à cette demoiselle.


PS : et à la relecture-correction j'ai retrouvé le nom de cette..  ML?rk*$)à' charmante dame, RIP.

Posté par Alexie à 15:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 mars 2008

Je reprends...

Je reprends parce que même quand je me dis que je vais me consacrer à mon autres blogs j'ai ce qu' Anaïs* appelle des "relents", j'y repense, je me dis que ça ça pourrait être bien, et pourquoi pas ça etc. Alors c'est reparti pour un tour, ce qui ne veut pas dire qu'il y aura des articles plus souvent. C'est juste que maintenant j'assume ce besoin d'avoir deux mondes. Même si je sais que l'un restera très secondaire par rapport à l'autre, je mets mon ambition au placard. Prenez bien notes : je ne dis pas ça souvent. D'ailleurs je vois qu'il y a beaucoup de petites choses à corriger dans les articles précédents et bon... Je vais peut-être m'y mettre.

* cf la chanson "Même si la vie c'est pas du foie gras" :
Feel me
('Xcusez moi, c'est le p'tit côté anglophone
qui r'vient d' temps en temps,
donc faut pas oublier qu' le Canada
c'est pas très loin du Québec,
donc de temps en temps on a des p'tits relents,
oups, puis ça revient)

Posté par Alexie à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2007

Les leggin(g)s, les leggin(g)s...

Hier c'était la mission impossible : trouver des vêtements pour cet hiver.
Et comme je suis encore sous l'autorité de Grande Chef  (appelée aussi "Mère") *soupir ou presque* c'est à deux que nous sommes allées parcourir les rayons à la recherche de maillots longs, à manches longues, et dans des couleurs qui lui plaisent, de préférence. Hum.
Un problème se pose : nous n'aimons pas faire les boutiques.
Enfin, elle n'aime pas et à vrai dire pour l'instant moi non plus, mes expériences ne me satisfont guère et je dois avouer avoir plutôt hâte de pouvoir acheter seule, même si faire les courses avec Grande Chef peuvent réserver quelques très bons moments. Genre elle tente de m'assommer avec la porte de la cabine chez H&M, entre autres.
tout ça pour dire qu'en allant chez Camaïeu j'ai eu la surprise de voir des affiches derrière le comptoir. Mais par n'importe quelles affiches ! Elles étaient très... collégiennes, c'est le mot. Du rose, écrites à l'aide de feutres, décorées de fluos... Aoutch. Surtout que ces affiches étaient là pour annoncer que le magasin continuait de faire des supers promos avec L'Attitude, avec des t-shirts,  mais ne me demandez pas de quelle attitude il s'agit ! Il y avait aussi des conseils, des photos imprimées sur des feuilles A4, pas forcément de bonne qualité. Ca faisait un peu stand, si si, je vous jure. Et enfin, la promotion des leggin(g)s :camaieu

Robe courte + leggin(g)s + ballerines + bijoux => TENDANCE !!!

Euh... Ouais sauf que je n'aime pas les leggin(g)s. Ce n'est pas mon genre, peut-être aussi parce que ça ne me va pas. Ou, je crois. Oups... Je croyais.

Posté par Alexie à 22:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

05 novembre 2007

Oulaaaaaaaa

J'avoue que ce soir c'est un peu le rush. ET ce pour a bonne et simple raison que je suis simultanément en train d'écrire, de chercher une fable (moderne attention !) pour le français et de préparer mes TPE.

Ce sont justement de mes TPE, ces curieuses bêtes dont je voulais vous parler. Mon sujet c'est le Tourisme Solidaire, qui n'est de nos jours pas encore bien connu, c'est pour ça que l'indécrottable blogueuse que je suis viens de créer un blog... Pour changer !
Il n'y a pas grand chose pour le moment mais les choses vont bien évoluer, si vous voulez bien m'aider. Je ne vous parle pas du tintouin habituel, lien, pub, etc... vous savez comment cela marche. Mais je vous serai très reconnaissante si vous pouviez nous donner ce petit coup de pouce, pas forcément de suite, je comprends que vous ne souhaitiez pas parler d'un blog avec un seul et unique billet.
Oula, trois secondes je respire là. Quand je vous dis que c'est le rush.
De plus, si quelqu'un pouvait se dévouer pour nous préparer un quelque chose à mettre chez les influenceurs. C'est vraiment pour la bonne cause.
A la fois celle de m'aider à obtenir une belle note (bah quoi !) et d'aider des gens, partout dans le monde en démocratisant une forme de tourisme utile et surtout respectueuse !

Merci vous !

Tous des touristes solidaires !



Posté par Alexie à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 novembre 2007

A croire qu'en fait...

... La TV est tout de même allumée chez moi durant ces vacances. Zut.


A moins de vivre en autarcie (keske vous faites là alors ?) vous avez sans doute remarqué que la déco est à la page, et plus seulement des revues comme "Notre Temps", c'est à dire des revues pour ce qu'on pourrait appeler en France les "seniors".
Quoique, il faudrait que je vous conte un jour la manière qu'a ma prof d'éco de nous expliquer qu'on lui a adressé cette feuille de chou. Comment ça je digresse encore ? Pff z'êtes ennuyeux quand vous vous y mettez. *schizophrénie powaaa*
Oups, d'ailleurs, quand je me relis... Mes excuses, non pas la simple "déco" mais bien La Déco, avec les majuscules qui s'imposent.
Valérie Damido illustre bien ce phénomène, sa percée grâce à son émission D&CO reste impressionnante. Mais voilà, ça peut-être lourd lourd et même parfois moche. Oui, je me défends, tout cela est très subjectifet selon moi la salle de bain vert anis (vieux souvenirs d'un "Loft Story" je crois) ne donne pas le plus beau teint qui soit. Mais Valérie et Son-Cher Francky, parce que ouais, on croirait presque que Francky est devenu son nom de famille "y" compris, cette bande de joyeux lurons donc ne sont pas les seuls sur ce secteur, loin de là.

dandco_m6

Ainsi, Question Maison sur la 5 présente des maisons plus ou moins magnifiques (subjecitivité toujours) des artistes dont l'emballage cadeaux est beaucoup plus intéressant que le contenu du paquet. D'ailleurs je trouve que la personne qui fait le montage a un sens du mélodrame assez poussé. Ce qui est intéressant de voir dans cette émision c'est aussi la rubrique SOS Maison qui comme son nom l'indique est censée aider les gens à réaménager ou redécorer leur intérieur. Seulement voilà, les intérieurs dans lesquels l'équipe intervient sont toujours des intérieurs d'ores et déjà très classes et on se demande bien comment après avoir fait d'aussi belles choses les gens peuvent encore avoir besoin d'aide. Tout comme on peut aussi se demander quel est le budget nécessaire à la construction des maisons présentées, le budget même nécéssaire à la réalisation d'une décoration lors de l'émission ou en temps normal. Et ça, bizarrement, c'est le truc qu'ils ne disent pas dans ces émissions... Je trouve ça bien dommage, quite qu'à faire rêver les gens autant qu'ils sachent que cela ne risque de rester qu'un beau rêve.

Posté par Alexie à 22:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 novembre 2007

Et devenir scénariste alors ?

Dans la famille "je regarde de temps à autres des séries TV" je demande Alexie !
Hier je suis donc tombée par hasard (hasards nommés "Maman" et "Frangin") sur NCIS à M6 et j'ai donc eu la chance d'entendre cette réplique :

" - Tony ce sont les Chinois qui ont inventé les pâtes !
  - Puah, vulgaire propagande communiste ! "

Y'a des trucs comme ça, j'aimerais bien voir les scénaristes lorsqu'ils écrivent ce genre de choses. Bon je ne dis pas, ils doivent être sous pression et avoir eux aussi un tas d'ennuis. On dit bien que tous les métiers comportent des avantages et des inconvénients. Euh. Z'êtes sûrs de votre coup là ? Parce que cette idée me semble faire partie de celles - nombreuses - que nous sommes censés véhiculer au nom de la morale. Comme si le monde était tout beau, tout neuf (lavé avec Mirlaine quoi).
Parce qu'il m'arrive d'avoir de gros, mais alors de gros GROS doutes.

Posté par Alexie à 17:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 novembre 2007

Of course yes !

La 5ème bouteille d'eau, de deux litres, of course, en dix heures. Je ne sais pas ce que je veux drainer, mais je draine, je draine, je draine, je draine... C'est de ces mots de la langue française qui me semblent atypiques. Mais encore une fois, là n'est pas la question.
Je me sens coupable. Voilà, c'est lâché.
Coupable de trop penser, coupable de rater certaines chances, coupable de manquer de discipline et de rigueur. Rien que ça.
Il n'y a pas de raisons. Je suis en vacances depuis vendredi dernier et je vous prie de croire qu'à partir de maintenant je prépare ma rentrée. Ma rentrée en moi. Et elle ne va pas passer innaperçue.

Ce blog est un "coup de gueule" ?
Non. Ce blog est une attente.

Et j'essaye, au jour le jour, d'y répondre.

Posté par Alexie à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2007

L'art du SMS.

Car oui, le SMS, le service des messages courts quoi, est un art.

Ou devrait l'être, le devenir. Il y a déjà deux grandes écoles quant à sa forme : d'une part les "ouE kro bi1 XD sc0p" et autres abréviations en partie phonétiques, et d'autre  part les "irréductibles" qui préfèrent encore en envoyer deux plutôt que de massacrer aussi allégrement la langue française. Massacre orchestré en SMS, justement, puisque c'est le nom qu'on a bien logiquement fini par donner au premier genre de message.

Les irréductibles ont longtemps été considérés comme des "vieux cons" qui découvraient les portables, des gens de la génération précédente qui n'étaient pas assez à la page pour se mettre à écrire comme les jeunes branchés... Sauf qu'il y a de plus en plus de gens pour écrire normalement dans leurs messages. Peut-être qu'on peut y voir une réaction contre l'invasion du langage SMS sur d'autres plates-formes, ce dont les premiers utilisateurs ne sont pas forcément ravis (je vous invite à faire une rapide escapade sur Skyblog si vous ne voyez vraiment pas ce que je veux dire).
Je laisse à chacun le soin de se forger une opinion ; je n'ai ni les données nécessaires, ni les talents requis pour mener une enquête de grande ampleur !

Non, ce dont je voulais vous parler à la base c'est du fond. Et là il y en a pour tous les goûts, ça n'est pas chiant. De la déclaration d'amour au rappel de la liste des courses en passant par le fameux " t'es oùùùù ?" ou par les gentilles attentions entre ami(e)s, surtout entre amies d'ailleurs, bref, chacun y trouve son compte.

On aime, on aime pas, on efface de suite, on conserve, on est accro, on est trop authentique pour ça...
Pour le moment je dirai que je m'en fous peu m'importe !

Je voulais vous entretenir plus particulièrement de l'heure d'envoi des SMS. Je suis en effet de ceux qui n'éteignent jamais, ô grand jamais leur portable. Fervente adepte du au-cas-où et utilisatrice inconditionnelle de toutes les fonctions possibles imaginables : je n'éteins pas mon portable (vous êtes priés de bien détacher chaque syllabe).

Et cela me vaut parfois quelques déconvenues, dernière en date, hier soir à... Attendez un instant, je regarde... A une heure, onze minutes et cinquante-cinq secondes : "Non 70€ ou rien. bonne nuit."
Charmant n'est ce pas ? J'explique un peu, hier je négociais avec un ami le rachat d'une double_p_dale pour un copain. 70€ au lieu de 120, pas trop mal quoi. Sauf que tout ne s'est pas passé comme prévu et qu'il y a eu quelques difficultés. Bref. En milieu d'après-midi je finis tout de même par envoyer un dernier sms au copain acquéreur pour lui dire que tout est réglé (ah, autre sujet : les erreurs dans les sms, parce que là je ne dis pas, je suis peut-être en cause).
Mais ce copain acquéreur que j'appelerai pour ne pas le nommer Thomas Perli(k), n'a visiblement rien à faire de ses nuits pour me renvoyer à donc une heure, onze minutes et cinquante-cinq secondes, oui, autant être précise, un message.

Parce que, quand même, si je n'avais pas su, malgré mes immenses talents de négociatrice *pommade, pommade* arracher le prix voulu, vous croyez bien qu'à cette heure là j'aurais eu autre chose à faire que de la bataille autour de cette double-pédale à la con tant désirée !
Je tiens par ailleurs à préciser que j'ai depuis deux/trois jours des problèmes pour trouver le sommeil, problème qui était en bonne voie de résolution à l'heure de la réception de ce message (je vous épargne le rappel hein).
Mais comme je suis une fille bien élevée j'ai pris ça très bien.

Réponse : quelque chose du genre "il était temps, oui tout est bon pour ta double pédale"

Et puis quelques minutes passant...

Nouveau message à Thomas Perli(k) : "Au fait, j'y pense, si tu veux la récupérer avant la rentrée [parce que, pour tout dire c'est chiant à transporter cette saloprie chère double-pédale], maintenant c'est sur msn...
Bises et bonne nuit."

Conclusion : ne parlez pas en sms, faites-vous greffer une horloge interne décente accompagnée éventuellement d'un reste de cerveau, et bénissez le dieu Internet-Msn Messenger.


Posté par Alexie à 15:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 octobre 2007

Ce mec est un danger public !

Non mais genre. Genre quoi ! Je ne suis pas comme l'une de ces filles qui rougissent pour un oui ou pour un non. Pas du tout. J'ai encore toute ma tête, l'intégralité de mes neurones - quoique, entre le judo et le foot - et je ne suis pas... Non ! Franchement !

...

On la refait là ?
Honnêtement, c'est vrai : je ne suis pas ainsi ! Vous avez compris ? Non ? Pfff , z'êtes nuls.
C'est juste que [insérer juron ici] si le gène, enfin, l'allèle* "yeux bleus" est comme on me l'a dit, régressif, je suis bien contente de vivre à une époque ou l'on peut encore trouver assez facilement de beaux spécimens.
Bref. J'aime (parfois) la cantine. Et j'aime (parfois) être sourde tout en ayant deviné la phrase qui tue.

Parce que, vraiment, un "T'es belle" alors qu'on se voit dans les (magnifiques, cela va sans dire) yeux bleus d'un Monsieur (aussi dangereux et éventuellement machiavéliquement-prétentieusement-gentil soit-il) ça a de la gueule.
Surtout quand on fait répéter. Surtout suivi d'un "Vraiment je pense". Parce que même si c'est du gros foutage de gueule... Bah quoi, on peut rêver !

* ouais, allèle et non pas gène parce que j'aime mes cours d'SVT. D'ailleurs... Entre nous. Pour l'instant je me balade :P

Posté par Alexie à 20:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]